LE REGRET






            Certaines âmes ...

 

Certaines âmes sont trop extraordinaires, trop belles pour demeurer hors du paradis. 

Si douloureux qu'il soit pour le reste d'entre nous de les laisser partir ...


- George Michael à la mort de Lady Diana -








Pour que tu ne meurs pas 

Pour que tu ne meures pas
J'ai prié jour et nuit
Un Dieu que j'ignorais
Pour qu'il te garde en vie
Je priais à genoux
Pour qu'il te laisse à nous
.


 
 

Je faisais les prières
Que je me récitais
Lorsque j'étais enfant
Je disais Notre Père
Je vous salue Marie.

Et je cherchais en vain
Dans le ciel ici bas
Des instants de répit
Que je trouvais enfin
Dans le creux de tes bras.
 Pour que tu restes en vie
J'aurais prié Bouddha
.



Pour que tu ne meures pas
Je plongeais mon regard
Au plus profond du tien
Pour soigner ton chagrin.
J'aurais voulu qu'on m'aide
A trouver le remède.


 
 

J'aurais changé l'histoire
Pour effacer les jours
Qui déposaient du noir
Autour de ton amour
Pour en briser le cours.

  J'aurais voulu pouvoir
Voler à ton secours
.


Pour que tu ne meures pas
J'ai chanté certains soirs
Tous les chants de l'espoir
Que j'écrivais pour toi

Et je montais si haut
Vers l'infiniment beau
Pour pouvoir rapporter
Un peu d'éternité
A t'offrir en cadeau 


Quand je t'ouvrais mon cœur
En caressant ta peau
Comme on touche un trésor
Tu te battais si bien
On se sentait si forts.
J'aurais cherché plus loin
Pour que tu vives encore.


Je ne saurai jamais
Ce qui de tout cela
Nous a gardé ensemble
Du courage de vivre
Ou du bonheur qui tremble.



Mais je bénis le ciel
De t'avoir épargnée
Lorsqu'à la nuit tombée
Je t'entends respirer.


Et je connais le prix
De chaque instant de paix
Que nous offre aujourd'hui.
Et l'amour qu'il fallait
Pour que tu restes ici.
Pour que tu ne meures pas
J'aurais donné ma vie.

- Yves DUTEIL -

(Il vous est possible d'écouter cette chanson à la rubrique "LA MUSIQUE" de ce blog)





Si j'avais su !

si j'avais su

Comme je l'ai évoqué dans" l'hommage à ma mère" (rubrique "hommages"), je redis à travers ce texte dont je ne connais pas l'auteur,  l'importance de dire "je t'aime" à ceux qu'on aime avant qu'il ne soit trop tard. On ne sait jamais ce que la vie  nous réserve et si nous nous reverrons ...

"Si j'avais su ...

Si j'avais su que ce serait la dernière fois que je te verrais t'endormir,
Je t'aurais embrassé du plus fort que je pouvais.

Si j'avais su que ce serait la dernière fois que je te voyais franchir la porte,
Je t'aurais serré très fort contre moi.

Si j'avais su que ce serait la dernière fois que j'entendrais ta voix,
Je l'aurais enregistrée pour la réécouter chaque jour.

Si j'avais su que ce serait la dernière fois, j'aurais pris le temps de m'arrêter
et de te dire "je t'aime" au lieu d'assumer que tu le savais.

Si j'avais su que ce serait la dernière fois, je serais restée là pour partager
ce jour avec toi au lieu de penser que que tu en avais tellement d'autres à vivre, que le laisser passer sans te voir n'avait pas d'importance.

On peut toujours remettre au lendemain ce qu'on pourrait faire aujourd'hui.
On a toujours une seconde chance. C'est ce qu'on croit.

On pourra dire demain "je t'aime". "tu es important (e) pour moi"
"Est ce qu'il y a quelque chose que je peux faire pour toi ?"

Mais ne sait-on jamais, aujourd'hui est tout ce que je possède et je veux te dire combien je t'aime.
Demain, ne l'oublions jamais, n'est jamais une certitude, juste une promesse.
Aujourd'hui est peut être notre dernière chance de dire notre amour.

Si vous pensez le faire demain, pourquoi pas aujourd'hui ?
Parce que si demain ne vient jamais, vous risquez de regretter de ne pas avoir pris ce moment pour un sourire, une caresse, un baiser, une étreinte, une attention qui aura été son dernier souhait, sa dernière joie.

Prenez le temps de serrer ceux que vous aimez dans vos bras,
chuchotez leur des mots tendres,
dites leur combien vous les aimez, combien vous les aimerez toujours.

Prenez le temps de leur dire "je te prie de m'excuser", "je suis désolé (e)", "merci", "il n'y a pas de problèmes", de les regarder d'un regard d'amour.

Si demain ne vient jamais, vous n'aurez aucun regret de qu'aurait pu être aujourd'hui !"









"Chaque mot qu'on garde, chaque geste qu'on omet,
Sont autant de larmes qui invitent au regret."

- Mylène FARMER -







1 commentaire:

  1. Ce texte m'a bouleversée, c'est tout ce que je ressens encore aujourd'hui, au bout de 2 ans. Et cela fait prendre conscience qu'il ne faut pas remettre à plus tard les paroles d'amour, d'amitié, de remerciements.....etc, il faut agir car demain peut ne pas exister. La vie est fragile, très fragile, on croit que tout est acquis, mais ce n'est qu'illusion. Merci pour ce beau texte.

    RépondreSupprimer

Afin d'échanger, de partager, je vous invite, si vous le souhaitez à laissez un commentaire.